Tales of Women at Sea

Les femmes représentent près de 10% des personnes qui tentent la traversée de la Méditerranée centrale, considérée comme la route migratoire la plus meurtrière au monde (plus de 56 000 morts en dix ans). Embarquant Novembre 2022 à bord du bateau affrété pour conduire les opérations de sauvetage de Médecins sans frontières, je me suis attachée à documenter la photographie et le récit les spécificités de ces parcours de rescapées, souvent accompagnées d’enfants, et quelles épreuves elles dûrent fuir puis surmonter sur les routes d’un exil périlleux, en tant que réfugiées et en tant que femmes. 

  • Exposition au festival Sabir en Italie